Jean-Luc Saby secrétaire départemental du Snep-FSU 47, le syndicat national de l’éducation physique, l’affirme : « En Lot-et-Garonne, aucun remplacement n’est assuré en EPS par manque de professeurs ». Il pointe encore « la réforme de la voie professionnelle qui a fait baisser les horaires obligatoires en EPS », « des équipements sportifs insuffisants et de nombreuses installations lot-et-garonnaises, notamment en milieu rural, qui sont vieillissantes et parfois insalubres ».

Lire la suite : Article LaDépêche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *