Lettre à Jean-Michel Blanquer. Le plus grand club de sport en France, c’est l’EPS !

Monsieur le ministre de l’Éducation nationale, vous souhaitez développer la pratique sportive et vous vous résignez à annoncer comme principale mesure « Bouger 30 minutes par jour ». Convenons ensemble que ce n’est guère motivant, ni pour les adultes, et encore moins pour les enfants. Bouger… pensez-­vous vraiment qu’on puisse en faire un objectif dans la vie ?

Lire la suite : Article humanite.fr/ (réservé aux abonnés)

Lire la tribune de Christian Couturier

Covid-19 : les profs de sport poussent un cri d’alerte et veulent un plan d’urgence

Il est temps de se bouger. Les professeurs d’Education physique et sportive (EPS) devraient profiter de la semaine de l’EPS qui démarre ce lundi pour marteler ce message. A en croire leurs représentants, les cours de sports auraient moins la cote. « Dans le primaire, l’horaire officiel n’est jamais assuré totalement », témoigne l’un. « Au bac, avec la disparition des épreuves nationales, avec son faible coefficient, son volume horaire plus que limité, l’EPS est devenue anecdotique aux yeux des élèves. Le nombre de dispenses augmente », se plaint un autre…

Lire la suite : Article LeJDD.fr, par Marie Quenet

Trop d’écrans, risque d’obésité : nos enfants doivent-ils faire plus de sport à l’école ?

La sédentarité et le manque d’activité physique présentent plus que jamais un risque pour la santé des enfants. Les professeurs d’EPS militent pour davantage de sport à l’école.

« Pour être en bonne santé, il est essentiel de pratiquer des activités physiques et de limiter les temps de sédentarité devant les écrans. » Qui pourrait contredire cette évidence, qui introduit un rapport de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) publié le 23 novembre 2020 ?

Lire la suite : Article Actu.fr, par Benjamin Chenevière